Lignes directrices SAP

Lignes directrices sur les systèmes d'alerte précoce

Nouvelles lignes directrices de PPRD Sud 3 sur "la mise en place et la gestion d'un système d'alerte précoce aux inondations de bout en bout (E2E F-EWS)"

Compte tenu de l'importance croissante que les Systèmes d'Alerte Précoce (SAP) ont dans le renforcement des capacités nationales et régionales de gestion des risques de catastrophes dans la région méditerranéenne pour les risques liés aux événements météorologiques extrêmes, PPRD Sud 3 a développé des lignes directrices sur cette question, avec une référence spécifique au risque d'inondation.

Les lignes directrices SAP, qui se concentrent sur les activités de préparation, sont censées aider les services hydrologiques nationaux (SHN) et les services météorologiques (ou toute autre autorité chargée d'émettre les prévisions d'inondation et les alertes correspondantes) à faire progresser l'utilisation des systèmes d'alerte précoce pour la prévision des inondations, et la coordination avec les autorités de protection civile, responsables de l'émission des alertes et du déclenchement des plans d'urgence.

Ces lignes directrices, qui s'appuient sur des normes et des approches internationales bien établies et font spécifiquement référence à l'expérience italienne, ne peuvent pas être des recommandations spécifiques à un pays mais visent à englober les grands principes d'un SAP moderne.

Le but de ces lignes directrices est de fournir une vue d'ensemble des concepts fondamentaux des SAP, d'aider les pays à améliorer la compréhension de ces systèmes et de fournir la base pour le développement du plan du pays visant à développer/améliorer les pratiques de prévision des inondations et la prestation de services.

En bref, ce document technique vise à :

  • souligner la nécessité d'identifier les organismes institutionnels et territoriaux impliqués dans la prévision et la prévention des risques et la gestion des urgences, ainsi que leurs liens fonctionnels et organisationnels et le cadre réglementaire nécessaire ;
  • indiquer comment les informations relatives à l'apparition et à l'évolution des risques doivent être utilisées et mises à la disposition des différents sujets institutionnels et des organismes territoriaux identifiés ;
  • souligner la nécessité de mettre en place un système global multi-acteurs et multi-niveaux, y compris ses relations avec les autres acteurs de la société, les citoyens et la communauté scientifique.

Mis en œuvre par

Implemented by

En partenariat avec

Partners